En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts En savoir plusFermer

Pension alimentaire pour les enfants en France

EN FRANCE
 
Chacun des parents doit contribuer à l'entretien et à l'éducation des enfants, en fonction de ses ressources et des besoins de l'enfant. Le montant de la pension alimentaire est fixé par le juge aux affaires familiales.
 
Même en cas de séparation ou de divorce, chacun des parents doit contribuer à l'entretien et à l'éducation des enfants, en fonction de ses ressources et des besoins de l'enfant. Cette obligation peut se poursuivre lorsque l'enfant est majeur. Cette contribution peut être versée sous forme d'une pension alimentaire.
En cas de non paiement de pension alimentaire, il est possible pour le parent créancier , muni d'un titre exécutoire, de mettre en demeure l'autre parent débiteur de régler les sommes dues.
Le parent créancier doit être muni d'un titre exécutoire (d'une ordonnance ou d'un jugement) rendu par le juge aux affaires familiales, fixant le montant de la pension alimentaire.
Il doit adresser au parent débiteur une lettre de mise en demeure en recommandée avec avis de réception :
- lui rappelant ses obligations,
- lui demandant de régler les sommes dues et à échoir
- et, qu'à défaut de régularisation, un recouvrement forcé peut être exercé.
La pension alimentaire est due par l'un des parents à l'autre ou à la personne à laquelle l'enfant a été confié.
 
Parents divorcés ou séparés de corps :
 
Le juge aux affaires familiales fixe le montant de la pension alimentaire : En cas de demande de modification des mesures prises par le juge, il convient d'utiliser le formulaire cerfa n°11530.
 
 
Séparation de parents non mariés :
 
Exemple valable en Ile-de-France, à Paris (solution différente selon la région) : Les parents qui se séparent (fin de vie en concubinage ou dissolution de leur pacte civil de solidarité) peuvent rédiger une convention, dite convention parentale.
Cette convention fixe : Les parents peuvent saisir conjointement le directeur de la CAF, ou de la MSA, d'une demande de délivrance d'un titre exécutoire pour la convention. Pour cela ils ne doivent pas avoir engagé une procédure auprès du juge aux affaires familiales (Jaf). Ils adressent la demande de délivrance de titre exécutoire à l'une des 6 Caf habilitées, en fonction du lieu de résidence. Le formulaire de demande doit être signé et accompagné de la convention parentale ainsi que de l'ensemble des pièces justificatives requises pour permettre l'étude du dossier. Chacun des parents recevra un exemplaire de ce titre exécutoire et pourra s'en prévaloir auprès des tiers (ex : trésor public, huissier, caisse), notamment en vue de permettre un recouvrement de la pension alimentaire en cas d'impayé.
 
Le montant de la pension :
 
Le montant de la pension est fixé en fonction des ressources et des charges de celui qui doit la verser (le débiteur) et des besoins de celui à qui elle est due (le créancier).
Il existe une grille indicative des montants , à laquelle le juge et les personnes concernées peuvent se référer, ainsi qu'un simulateur de calcul : https://www.justice.fr/simulateurs/pensions-alimentaire/bareme
Les termes : réduit, classique et alterné dans le tabeau ci-dessous, correspondent à une amplitude du droit de visite et d'hébergement. Voici un extrait de la grille relative au paiement de la pension alimentaire.
 
Revenu du debiteur montant total Revenu du debiteur minimum vital Revenu du debiteur apres deduction 1 enfant reduit 1 enfant classique 1 enfant alterne 2 enfants reduit 2 enfants classique 2 enfants alterne 3 enfants reduit 3 enfants classique 3 enfants alterne 4 enfants reduit 4 enfants classique 4 enfants alterne 5 enfants reduit 5 enfants classique 5 enfants alterne 6 enfants reduit 6 enfants classique 6 enfants alterne
Proportion     18,0% 13,5% 9,0% 15,5% 11,5% 7,8% 13,3% 10,0% 6,7% 11,7% 8,8% 5,9% 10,6% 8,0% 5,3% 9,5% 7,2% 4,8%
700 565 135 24 18 12 21 16 11 18 14 9 16 12 8 14 11 7 13 10 6
800 565 235 42 32 21 36 27 18 31 24 16 28 21 14 25 19 12 22 17 11
900 565 335 60 45 30 52 39 26 45 34 22 39 29 20 36 27 18 32 24 16
1000 565 435 78 59 39 67 50 34 58 44 29 51 38 26 46 35 23 41 31 21
1100 565 535 96 72 48 83 62 42 71 54 36 63 47 32 57 43 28 51 39 26
1200 565 635 114 86 57 98 73 50 84 64 43 74 56 37 67 51 34 60 46 30
1300 565 735 132 99 66 114 85 57 98 74 49 86 65 43 78 59 39 70 53 35
1400 565 835 150 113 75 129 96 65 111 84 56 98 73 49 89 67 44 79 60 40
1500 565 935 168 126 84 145 108 73 124 94 63 109 82 55 199 75 50 89 67 45
1600 565 1035 186 140 93 160 119 81 138 104 69 121 91 61 110 83 55 98 75 50
1700 565 1135 204 153 102 176 131 89 151 114 76 133 100 67 120 91 60 108 82 54
1800 565 1235 222 167 111 191 142 96 164 124 83 145 109 73 131 99 65 117 89 59
1900 565 1335 240 180 120 207 154 104 178 134 89 156 117 79 142 107 71 127 96 64
2000 565 1435 258 194 129 222 165 112 191 144 96 168 126 85 152 115 76 136 103 69
2100 565 1535 276 207 138 238 177 120 204 154 103 180 135 91 163 123 81 146 111 74
2200 565 1635 294 221 147 253 188 128 217 164 110 191 144 96 173 131 87 155 118 78
2300 565 1735 312 234 156 269 200 135 231 174 116 203 153 102 184 139 92 165 125 83
2400 565 1835 330 248 165 284 211 143 244 184 123 215 161 108 195 147 97 174 132 88
2500 565 1935 348 261 174 300 223 151 257 194 130 226 170 114 205 155 103 184 139 93
2600 565 2035 366 275 183 315 234 159 271 204 136 238 179 120 216 163 108 193 147 98
2700 565 2135 384 288 192 331 246 167 284 214 143 250 188 126 226 171 113 203 154 102
2800 565 2235 402 302 201 346 257 174 297 224 150 262 197 132 237 179 118 212 161 107
2900 565 2335 420 315 210 362 269 182 311 234 156 273 205 138 248 187 124 222 168 112
3000 565 2435 438 329 219 377 280 190 324 244 163 285 214 144 258 195 129 231 175 117
3100 565 2535 456 342 228 393 292 198 337 254 170 297 223 150 269 203 134 241 183 122
3200 565 2635 474 356 237 408 303 206 350 264 177 308 232 155 279 211 140 250 190 126
3300 565 2735 492 369 246 424 315 213 364 274 183 320 241 161 290 219 145 260 197 131
3400 565 2835 510 383 255 439 326 221 377 284 190 332 249 167 301 227 150 269 204 136
3500 565 2935 528 396 264 455 338 229 390 294 197 343 258 173 311 235 156 279 211 141
3600 565 3035 546 410 273 470 349 237 404 304 203 355 267 179 322 243 161 288 219 146
3700 565 3135 564 423 282 486 361 245 417 314 210 367 276 185 332 251 166 298 226 150
3800 565 3235 582 437 291 501 372 252 430 324 217 379 285 191 343 259 171 307 233 155
3900 565 3335 600 450 300 517 384 260 444 334 223 390 293 197 354 267 177 317 240 160
4000 565 3435 618 464 309 532 395 268 457 344 230 402 302 203 364 275 182 326 247 165
4100 565 3535 636 477 318 548 407 276 470 354 237 414 311 209 375 283 187 336 255 170
4200 565 3635 654 491 327 563 418 284 483 364 244 425 320 214 385 291 193 345 262 174
4300 565 3735 672 504 336 579 430 291 497 374 250 437 329 220 396 299 198 355 269 179
4400 565 3835 690 518 345 594 441 299 510 384 257 449 337 226 407 307 203 364 276 184
4500 565 3935 708 531 354 610 453 307 523 394 264 460 346 232 417 315 209 374 283 189
4600 565 4035 726 545 363 625 464 315 537 404 270 472 355 238 428 323 214 383 291 194
4700 565 4135 744 558 372 641 476 323 550 414 277 484 364 244 438 331 219 393 298 198
4800 565 4235 762 572 381 656 487 330 563 424 284 496 373 250 449 339 224 402 305 203
4900 565 4335 780 585 390 672 499 338 577 434 290 507 381 256 460 347 230 412 312 208
5000 565 4435 798 599 399 687 510 346 590 444 297                  
 
La pension peut être indexée de façon à suivre la variation du coût de la vie.
 
EN POLOGNE
 
Quand devez-vous payer une pension alimentaire ?
Le parent a l'obligation légale de subvenir aux besoins de l'enfant jusqu'à ce qu'il soit capable de subvenir à ses propres besoins, à moins que le revenu des biens de l'enfant ne couvre les coûts de la vie et de l'éducation de l'enfant (voir article 133 § 1 du code de la famille et de la tutelle).
 
Combien de temps l'enfant a-t-il droit à une pension alimentaire ?
La raison d'être de l'obligation alimentaire des parents envers l'enfant est l'incapacité de l'enfant à subvenir à ses besoins. Cette obligation est imposée au parent depuis la naissance de l'enfant jusqu'à ce que l'enfant devienne indépendant. Souvent, l'indépendance est confondue avec la majorité de l'enfant ou avec l'âge de 24 ans - c'est une erreur, car le code de la famille et de la tutelle n'indique aucune limite d'âge au-delà de laquelle l'enfant perd absolument le droit à une pension alimentaire (plus d'informations à ce sujet : Quelle est la durée de l'obligation alimentaire des parents envers leurs enfants ?)
L'obligation alimentaire incombe toujours aux parents d'un enfant adulte qui suit une formation continue ou qui ne peut subvenir à ses besoins. Cette obligation ne prendra jamais fin si l'enfant est incapable de devenir indépendant en raison d'une maladie ou d'un handicap.
 
Principe de l'égalité des chances
L'obligation alimentaire envers l'enfant résulte du principe de l'égalité des niveaux de vie des enfants avec leurs parents, qui sont obligés de partager avec eux un revenu même très modeste. Les parents doivent subvenir aux besoins de leur enfant (si nécessaire) même au détriment de la substance de leur patrimoine. L'exemption de cette obligation n'a lieu qu'en cas d'absence totale de possibilités de gain et de propriété des parents. On part du principe que le principe de l'égalité des niveaux de vie ne signifie pas une distribution automatique des revenus gagnés par les parents, son essence consiste à répondre aux besoins légitimes de l'enfant d'une manière similaire à celle des parents, en tenant compte de leur âge, de leur état de santé, de l'orientation de leur formation professionnelle et d'autres circonstances individuelles.
 
Montant de la pension alimentaire
Le montant de la pension alimentaire est déterminé par trois circonstances :
1. les besoins légitimes de l'enfant,
2. les revenus et les possibilités de propriété du parent,
3. la mesure dans laquelle le parent tenu de subvenir personnellement aux besoins de l'enfant s'est efforcé d'entretenir et d'élever l'enfant.
Les besoins justifiables d'un enfant sont ceux qui lui assurent des conditions de vie et de développement normales, c'est-à-dire lui fournir un logement, des aides scientifiques, des vêtements et de la nourriture. Si un enfant est malade, les besoins nécessaires comprennent également la nécessité d'acheter des médicaments ou de prendre en charge les coûts de leur traitement. Le parent qui demande une deuxième obligation de participation à ces frais doit, à sa demande ou à la demande du tribunal, fournir des preuves des frais encourus - factures, reçus, etc.
La capacité de gain d'une personne tenue de fournir des aliments est non seulement le revenu que cette personne réalise effectivement, mais aussi les gains et les profits qu'elle pourrait réaliser en faisant preuve de diligence et en utilisant ses forces et ses qualifications, mais qu'elle n'obtient pas pour des raisons qui ne méritent pas d'être prises en considération.
L'effort personnel pour entretenir et élever un enfant n'est rien d'autre qu'une participation active à son éducation, qui ne se résume pas à la seule sphère matérielle. Dans le cas contraire, l'obligation alimentaire d'un parent participant à l'éducation de l'enfant se développera, ou d'un parent dont les contacts avec l'enfant sont sporadiques ou forcés. Le manque d'intérêt pour l'enfant et l'absence de contact avec lui se traduisent généralement par un montant d'aliments plus élevé, puisque la totalité de la charge liée à l'éducation de l'enfant incombe à l'autre parent.